A la découverte d’un quartier

 

On dit souvent que les parisiens sont ceux qui connaissent le moins Paris. Et ça n’est pas faux.

Je crois même pourvoir dire que je visitais beaucoup plus notre belle capitale lorsque j’étais encore lyonnaise.

Mais depuis quelques temps ma curiosité se réveille et me presse à découvrir ma ville d’adoption, quartier par quartier, rue par rue et surtout boutique par bar à vins.

Alors quand My Little Paris propose comme bon plan de la semaine, les bonnes adresses du Xème, j’imprime le plan, apprends les commentaires par cœur et me prépare à vérifier tout ça le samedi qui arrive.

paris_10a

http://www.mylittleparis.com/10e-secret-insolite-arrondissement-adresses.html

On est en plein mois de mars, l’idéal pour recommencer à sortir se promener.

Samedi matin, le cœur joyeux, ma visite commence par un bon café…au Ten Bells, « Le coffee shop de poche » 

http://gift.mylittleparis.com/carte/les-secrets-du-10eme

Cette mini devanture bois ouverte sur un bar où se pressent déjà des milliers, oui des milliers, de personnes, attire l’œil quand on passe dans la rue.

Et c’est effectivement minuscule, riquiqui, tout petit, mais cette odeur de café me conforte déjà dans mon choix.

Oui le café y est extra, et mien spécialement, un petit capuccino avec une déco rien que pour moi (et n’allez pas me dire que tout le monde a la même ).

Les pâtisseries sont simples, bonnes, un air de coffee shop londonien ou new-yorkais, les prix sont peut-être un peu cinquième Avenue, mais c’est là son moindre défaut.

 IMG_2458

A quelques mètres, au nord de la Rue Bichat, se trouve l’Hôpital Saint Louis. Une petite porte que l’on pourrait croire condamnée s’ouvre sur un lieu complètement hors du temps et anachronique.

Crée par Henri IV pour désengorger l’Hôtel-Dieu lors d’épidémie de peste, il lui donna le nom de St Louis en souvenir de Louis IX, mort de la peste devant Tunis en 1270 (ce qui me fait penser qu’il faut absolument que j’aille voir l’expo sur St Louis).

Incroyable, en 20 mètres c’est comme si nous avions changé de quartier, d’environnement et même d’époque.

Faites le grand tour, longez les bâtiments modernes en regardant vers l’histoire, vers le beau, vers ce que l’on a su faire de mieux, cette architecture qui ne vieillit pas.

Promenez-vous, prenez le temps, profitez du calme de cet endroit.

Allez jusqu’à la chapelle, et de là revenez ou sortez, vous vous retrouverez nez à nez avec le bruit, le monde, l’animation, et surtout notre café de poche !

HOPITAL sAINT lOUISCHAPPELLE DE L HOPITAL SAINT LOUIS

Et dans cette petite rue d’ailleurs se trouvent quelques jolies boutiques dans lesquelle je ne peux m’empêcher de rentrer…

Par exemple http://blog.popmarket.fr/infos/ ou la caverne d’Ali Bobo !

Mille et une idées pour des petits cadeaux, de la décoration de table, et même quelques jouets et livres de mon enfance réedités. Comme cette jolie réedition de Boucle d’or, qui je le crois, a fait la joie d’une petite fille quelques jours plus tard…

BOUCLE DOR

A quelques mètres de là, il suiffit de traverser le canal, se trouve la Patisserie Liberté.

On y va pour le plaisir des yeux et des papilles.

L’originalité de cette patisserie/ boulangerie ouverte par BEnoit Castel au 39 rue des est d’être complètement ouverte.

Ouverte sur la rue, grâce à une grande et belle baie vitrée.

Ouverte sur ses coulisses grâce à un comptoir en marbres qui fait toute la pièce et qui est la seule séparation entre les clients et les artistes patissiers.

En attendant d’être servis, on peut donc assister à un vrai spectacle culinaire.

Tout est merveilleusement bon, gourmand et léger, oui oui, léger, même la tarelette à la crème d’Issigny, ou le Mille Feuille caramélisé à la vanille de Madagascar.

On poursuit notre visite…On pousse même jusqu’à la bibliothèque de la mairie du 10ème, malheureusement fermée quand nous arrivons.

Et après avoir arpenté encore quelques ruelles vers le Faubourg St Martin, à nous perdre dans les rayons de ces innombrables specialistes de produits pour les cheveux, nous finissons, au Paradis, enfin au 8 de la rue de…

L’Ours Bar, ouvert il y a 6 mois, il est déjà rempli a 19h…forcément avec des Happy (h)ours à 6€, tous les amateurs de cocktails et de sourires ont trouvé leur QG.

La carte est variée, les cocktails sont frais, exotiques, classiques, au shaker ou à la cuillère et tous proposés avec alcool supérieur pour les connaisseurs.

Heureusement que j’avais une soirée prévue sinon aurai passé la nuit et j’aurai peut-être terminée en tapisserie moi aussi.

 

 

Au moment où je mets cet article à jour, je suis retournée plusieurs fois dans ce bar et n’ai toujours pas été déçue !

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !Partager cet Article
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather

Categories: A faire, Bistro