Le tour de France de la bière artisanale

La semaine dernière, j’étais invitée à une soirée insolite : « Le tour de France de la bière artisanale ».

Point B , le premier distributeur de bières 100% françaises et issues de petites brasseries , rassemblait au French Beer Factory en plein Paris, une partie de ses brasseurs pour une soirée dégustation.

POINT B

Découvrir en une soirée une belle entreprise française et un nouveau bar, je ne pouvais rater ça. Mais la bière ça se déguste? Vraiment?

Nous avons commencé par le Jura, et La Rouget de Lisle .

Une blanche pour la dame qui n’aime que ça, mais ensuite, étonnant, je découvre que la bière peut-être fumée et qu’on peut faire des accords « mets & bière ». Exemple sur cette dernière, je goute un saumon fumé (excellent d’ailleurs) et je vous assure que cela fait ressortir les épices de la bière qui eux mêmes font ressortir le fumé du saumon, un cercle délicieux.

J’avais très envie de faire la connaissance de la parisienne, mais il y avait autant de monde à leur stand qu’à l’arrivée du tout de France.

Petit passage à La Barbaude, brasserie familiale nîmoise.

Mention spéciale pour le packaging artistique, la nature habille les bières avec pour chacune une touche de poésie humoristique. Exemple : La nîm’ale…Denim Pale Ale illustrés par monsieur croco. Et un logo local qui représente très bien les arènes de Nîmes.

logoOkSeul

La blanche est douce, fruitée, comme je l’aime.

Coup de cœur pour l’ocre, une bière ambrée toute en douceur, avec des notes de caramels.

barbaude

 

 

bandeauNimale

Et nous voilà sur notre dernier stand, mademoiselle se presse à Paris, se meut en Parisienne.

100% bière, 100% parisienne, brassée et embouteillée à Paris. Eh oui !

C’est l’histoire d’un garçon qui aimait les bulles (propriétaire des champagnes Louis Barthélémy) et qui baignait déjà dans le milieu du vin (dans une région que j’aime la Vallée du Rhône ).

Triste de constater la pauvreté de l’offre de bière artisanale en France, il se mit au travail pour faire changer les choses.

Après la création d’une première brasserie artisanale dans le Lubéron (.com et vous trouverez ) il ouvre en 2014 sa brasserie parisienne, pour partager sa passion avec les parisiens et rendre à Paris sa brasserie !

packshot

 

Le packaging est jolie, frais, féminin oui c’est vrai, mais j’y étais avec mon fiancé qui a autant adhéré que moi.

Un petit côté vintage, une touche « à la française » et des saveurs bien marquées.

Entre la blonde et la brune mon cœur balance, mais finalement je reste encore sur la blanche, avec ses arômes de citrons et ses discrètes notes épicées elle me régale.

A tester et faire connaitre ! La Parisienne

Mesdames allez-y avec monsieur, qui sait si en sortant il ne vous dira pas que les hommes préfèrent les rousses ?

 

 

 

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !Partager cet Article
Facebooktwittergoogle_pluspinterestmailby feather

Categories: Bistro